X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Conseils boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Analyses

Toujours la bataille des 5 000 pts
Les indices boursiers ont à nouveau manqué de carburant pour se détacher des niveaux qui sont les leurs depuis deux mois. à Paris, le CAC 40 est ainsi repassé sous le seuil psychologique des 5000 points, et ce dans des volumes qui vont en s’étiolant. Les publications de résultats trimestriels, très attendues, laissent les investisseurs sur leur faim.    Le secteur de la technologie, où les anticipations (lire la suite)
L'optimisme prévaut
Le courant acheteur a repris le dessus au cours de la semaine passée. Les résultats des grandes banques américaines, attendus avec anxiété, n’ont finalement pas affolé les investisseurs. Certes, les établissements ont passé des provisions record pour faire face aux défauts de crédit à venir (ce qui a conduit Wells Fargo à enregistrer sa première perte en dix ans), mais les activités sur les marchés financiers leur ont généralement permis (lire la suite)
Une opposition très tranchée
Sur cette semaine écourtée (le bouclage a été exceptionnellement avancé d’une journée puisque la fête nationale fériée tombait un mardi), les investisseurs ont été partagés entre deux sentiments. Le premier, toujours très prégnant, était fait d’optimisme et porté par la nouvelle publication de statistiques positives. Ainsi, aux Etats-Unis, les inscriptions au chômage ont de nouveau reculé (1,31 M de nouveaux inscrits sur (lire la suite)
Les actions chinoises ont du potentiel
Intervention de Laurens Lafont, rédacteur en chef des Propos Utiles, dans Ecorama sur Boursorama.com. Au programme de l'émission du jour : "Pourquoi il faut acheter des actions chinoises". Depuis quelques séances, les Bourses chinoises sont en pleine euphorie suite à une série d'articles publiés dans la presse locale et invitant les particuliers à investir sur les actions. Au-delà de ce phénomène de "pure spéculation", les actions chinoises (lire la suite)
L'optimisme ne se dément pas
Une épidémie qui a mis à l’arrêt l’économie mondiale et devrait avoir des répercussions sur plusieurs mois ou années ? Pas vu ! Pour les marchés, c’est le coup d’après qu’il convient de continuer à jouer. Et ce d’autant que les montagnes de liquidités déversées par les banques centrales doivent bien s’investir quelque part. Cette semaine encore, et de manière totalement décomplexée, les (lire la suite)
Covid-19 : les Etats-Unis inquiètent
Alors que les scientifiques mettent en garde contre l’arrivée d’une 2ème vague d’épidémie de covid-19, les données sanitaires en provenance des Etats-Unis commencent à inquiéter les investisseurs. Sur la semaine, les indices américains ont d’ailleurs reculé quand leurs équivalents européens parvenaient à se maintenir à l’équilibre en dépit d’une volatilité accrue. La Floride, le Texas et la Californie constatent en (lire la suite)
Wirecard : ce scandale à la "Enron"
Intervention de Laurens Lafont, rédacteur en chef des Propos Utiles, dans Ecorama sur Boursorama.com. Au programme de l'émission du jour : "Wirecard, ce scandale financier de la décennie". Une gigantesque fraude a été dévoilée au sein du groupe allemand, Wirecard. Ce spécialiste du paiement numérique, coté à Francfort et membre du Dax 30, a menti sur ses revenus pendant plusieurs années. Au final, plus de 2 Mds (lire la suite)
Des marchés hésitants
Les indices boursiers ont connu une évolution plus favorable que la semaine passée, mais ils demeurent incapables de renouer avec leurs récents plus hauts. Sur le front monétaire, le président de la Fed, Jerome Powell, a confirmé que les taux resteraient proches de zéro pour "une période prolongée", tout en appelant le Congrès américain à ne pas retirer trop vite le soutien budgétaire apporté à l’économie. Et pour cause : (lire la suite)
Une hausse du stress, avant la Fed
Après l’épisode de franche hausse ayant conduit le Nasdaq sur un nouveau sommet historique et le CAC40 au-dessus des 5 200 pts (contre un récent creux à 3 632 pts, pour mémoire), les marchés éprouvaient le besoin légitime de souffler. Et ce d’autant que l’envolée des indices paraissait bien trop rapide au regard de la dégradation des composantes économiques mondiales. La banque centrale américaine évoquait (lire la suite)
L'Europe rebondit fermement
Le rebond boursier a pris de l’ampleur cette semaine sur le Vieux Continent, l’optimisme des investisseurs étant porté par les espoirs d’un redémarrage économique volontaire et rapide ainsi que par le soutien réaffirmé de la Banque centrale européenne (BCE). Malgré deux séances de prises de bénéfices, le CAC 40 est parvenu à bondir au-dessus de 5 000 pts, pour un sommet touché à 5 199,65 pts. Depuis le creux inscrit en (lire la suite)