X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Conseils boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Analyses

PU # 3084 / L'inflation refait parler d'elle
Déception pour les investisseurs qui ont été presque contraints de modifier leur scénario concernant les Etats-Unis (inflation en recul permettant une baisse rapide des taux d’intérêt, croissance résiliante de l’activité). Alors que l’inflation était une fois encore attendue en baisse, elle a finalement rebondi.   L’Indice des prix à la consommation (CPI), pour sa composante considérée hors alimentation et énergie, a finalement progressé de +3,9% (lire la suite)
PU # 3083 / Le S&P500 franchit les 5 000 pts
Les optimistes ont été cette semaine encore à la manœuvre. Et si nombre d’analystes et de stratèges s’inquiètent chaque jour un peu plus de ce systématisme "haussier", ils ne parviennent toujours pas à convaincre. Ainsi, de la même manière que depuis presque quatre mois, les indices américains ont poursuivi leur ascension, portés par une poignée de valeurs vues comme insubmersibles. L’indice large (lire la suite)
PU # 3082 / Le marché oublie les taux
Au cours de la semaine, la probabilité d’une baisse des taux directeurs de la Fed en mars, ou même en mai, s’est éloignée. A l’occasion de sa réunion de politique monétaire, l’institution a en effet indiqué chercher à avoir "davantage confiance" dans la baisse durable de l’inflation avant d’envisager un assouplissement monétaire.   Les chiffres économiques de la semaine sont venus faire écho à (lire la suite)
PU # 3081 / Encore de nouveaux records
Les investisseurs estiment que la Fed va baisser ses taux en avril, voire en mai, et non plus en mars, ce qui est considéré comme un simple ajustement. Les anticipations restent donc identiques : le loyer de l’argent va baisser, l’économie américaine rester robuste comme en atteste la hausse du PIB de +3,3% sur le 4ème trimestre et l’inflation s’assagir. Ce qui validerait l’écrasement de la volatilité et la hausse (lire la suite)
Spécial Stratégie 2024
Et si la véritable bascule dans un "monde nouveau" se faisait finalement en 2024 ? Après plus d’une décennie marquée par des taux d’intérêt nuls, voire négatifs, 2023 aurait logiquement pu prétendre au titre d’année de rupture. Elle a en effet été marquée par un resserrement monétaire inédit et un retour des taux réels en territoire positif. Sauf que les investisseurs n’ont voulu y voir qu’une parenthèse, un phénomène transitoire (lire la suite)
PU # 3080 / Des marchés toujours plus sélectifs
Hors de la technologie américaine et plus spécifiquement des valeurs liées à l’Intelligence artificielle (IA), point de salut ? On peut le penser alors que Nvidia a poursuivi son envolée cette semaine pour porter son gain à +20% depuis le début de l’année (voir ci-dessous). Les six autres "Magnifiques" (Alphabet, Apple, Microsoft...) n’ont pas démérité, dans le (lire la suite)
PU # 3079 / Baisse en Europe, stabilité à Wall Street
Au cours d’une semaine écourtée sur le marché américain (Martin Luther King’s Day), les écarts sont restés de nouveau modestes. Sur les places européennes, la dynamique était plutôt "baissière", avec notamment un recul du CAC40 revenu vers 7 400 pts, soit quelques 200 pts sous ses récents plus hauts.   Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont progressé plus qu’anticipé (lire la suite)
PU # 3078 / Un début d'année sous le signe de la prudence
Après un mois de décembre faste, les indices boursiers mondiaux ont démarré l’année mollement. Certains secteurs, comme le luxe et la technologie, ont même subi des assauts vendeurs marqués. Les investisseurs, qui anticipaient des baisses de taux rapides de la Réserve fédérale, ont revu à la marge leurs anticipations après la publication du compte-rendu de la dernière (lire la suite)
Le bilan 2023 de nos conseils boursiers sur les Favorites
Au cours de l’exercice 2023, nous avons réalisé 85 opérations sur notre sélection de Favorites, ce qui représente environ 7 ordres par mois. Le rythme s’inscrit au niveau de notre moyenne historique d’activité, et en repli par rapport à 2022 (104 opérations). Celle-ci avait, rappelons-le, constitué un cru exceptionnel en raison d’une forte volatilité sur (lire la suite)
PU # 3077 / Des marchés imperturbablement haussiers
Les marchés semblaient vouloir grappiller encore quelques points en cette fin d’année 2023, mais la séance du mercredi 20 décembre a été marquée par un brusque revirement des indices américains. Aucune déclaration de banquier central n’a pu justifier cette volte-face, ni aucune statistique qui aurait pu être mal interprétée.   En fait et de l’avis des analystes, (lire la suite)